Comment éviter les blessures et les problèmes articulaires au cours d’une activité sportive ?

Crampe, entorse, courbature ou fracture… tous les sportifs ont déjà tous été victimes d’une blessure articulaire ou musculaire. Sachez pourtant qu’il est tout à fait possible de les éviter ou de les guérir. Il suffit de suivre les précautions adaptées en fonction de l’activité sportive que vous exercez. Si vous êtes un sportif professionnel ou si vous aimez juste pratiquer du sport et souhaitez prévenir les blessures et les fractures, voici quelques conseils pratiques qui pourront vous aider.

Utiliser des équipements de protection articulaires adaptés

Pour rester en pleine forme et éviter les blessures qui pourront vous coûter cher, il est nécessaire de se munir d’équipements sportifs de prévention, de protection ou de récupération articulaire. Cela va vous aider à pratiquer sereinement le sport de votre choix et à prévenir toutes sortes de dangers. En effet, certains équipements de protection peuvent être utilisés pour tous les types de sports tandis que d’autres sont propres à une discipline.

Pour connaître les équipements dont vous avez besoin, prenez en compte le type de mouvements que vous devrez effectuer, les sensations que vous recherchez ainsi que les risques encourus. Vous pouvez découvrir sur sport-protech.com un large choix d’équipements qui permettent de prévenir les incidents au cours d’une activité sportive ou de se récupérer après une blessure. Sinon, voici quelques exemples d’équipements souvent utilisés en fonction du sport que vous pratiquez.

Pour les genoux fragiles, adoptez la genouillère !

La genouillère est un équipement de protection qui est aussi bien utilisé pour prévenir que pour guérir ou soigner. Grâce à son action, elle favorise une pression moins importante sur vos rotules. Le genou est ainsi plus stable et vous évitez les mauvais mouvements durant l’exercice sportif. On porte la genouillère après une blessure, mais également pour éviter de se blesser.

Ce type d’équipement est recommandé pour les personnes qui pratiquent des sports de force durant lesquels ils portent du poids comme l’haltérophilie ou le CrossFit. Mais il existe aussi des genouillères pour les sports collectifs comme le basketball, le foot ou encore le volley. Les muscles sont fortement sollicités pendant les séances sportives et parfois ils ne font plus correctement le travail de stabilisation de la rotule.

En course à pied, une genouillère peut être aussi conseillée pour les personnes qui souffrent d’un syndrome de l’essuie-glace. Bien souvent, ce syndrome est détecté après une course ou plusieurs entraînements. Il est lié à de fortes douleurs sur la face externe de votre genou lorsque vous êtes en train de courir. On peut parfois courir 10 km sans rien ressentir et avoir toujours mal à partir du 11e km ! En utilisant une genouillère, cela va agir comme un strapping au niveau du tendon qui sera moins sollicité et donc moins douloureux.

Les autres équipements

La coudière

La coudière est surtout utilisée pour prévenir les blessures au niveau du coude en cas de chute ou de choc avec d’autres joueurs. A part la douleur très intense, ce genre d’incident peut également provoquer une microfracture. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser la coudière pour assurer un bon maintien et une meilleure protection du coude. Et puis, il s’agit d’un équipement qui permet une meilleure circulation sanguine pendant le match et assure une récupération beaucoup plus efficace.

  • Les protège-poignets et protège-chevilles

Les protège-poignets et les protège-chevilles sont surtout utilisés pour garder les poignets et les chevilles à l’abri des blessures. Ils permettent de se protéger des douleurs et d’assurer une meilleure absorption des chocs. Les protège-poignets sont par exemple très utilisés pour soulever des charges lourdes. Ils sont surtout conseillés pour faire de la musculation ou du CrossFit. Quant aux protège-chevilles, ils sont portés par la plupart des joueurs de sports collectifs de contact comme les footballeurs, les basketteurs ou encore les rugbymen.

  • Les chaussettes de récupération

Spécialement conçues pour assurer la récupération pendant et après une activité sportive, les chaussettes de récupération permettent de diminuer les crampes et les courbatures. Elles sont destinées à tous les sportifs d’endurance comme les cyclistes, à ceux qui font de la course à pied et aux joueurs de football, de basket ou de handball. Les chaussettes de récupération sont disponibles sous différentes tailles et peuvent être portées aussi bien par les hommes que par les femmes.

Ne pas négliger l’échauffement

A part le port des équipements de protection ou de récupération, je vous conseille également de garder l’habitude de prendre quelques minutes pour s’échauffer avant chaque entraînement ou compétition. Même si vous pratiquez du sport régulièrement, il est toujours nécessaire de préparer le corps avant de le fatiguer. En effet, les blessures musculaires sont souvent dues à une passe brutale de la phase de repos à l’exercice sans avoir pris le temps de s’échauffer. Sinon, évitez de faire des étirements avant une activité physique. Cela va augmenter la température de votre corps et empêcher à vos muscles de contracter facilement.

Bien s’hydrater et surveiller son alimentation

Pour minimiser les risques de blessure, consommez des aliments variés et équilibrés. Si vous consommez des aliments pauvres, l’organisme risque de puiser toute l’énergie nécessaire dans vos muscles pendant l’effort. Par conséquent, vous allez devenir beaucoup plus vulnérable aux blessures. Avant de s’entraîner, mangez suffisamment et correctement. Faites-le 2 à 3 heures avant l’activité pour éviter les inconforts gastriques. Sinon, privilégiez des aliments riches en glucides comme le riz les, pâtes, les céréales, les fruits, la confiture ou encore la baguette. Et finalement, n’oubliez pas de vous hydrater avant, pendant et après l’activité. Emportez toujours une bouteille d’eau avec vous et buvez 1,5 litre d’eau par jour.

Consulter un médecin

Si vous allez effectuer une activité sportive intense, il est nécessaire de consulter un médecin afin de connaître votre niveau d’aptitude. Le but est de savoir si votre corps est bien prêt à pratiquer du sport sans risque. Et puis, cela va vous éviter de souffrir de problèmes musculaires graves qui auraient pu être évités. Dans certains cas, le médecin peut vous prescrire des médicaments ou des dispositifs médicaux de prévention. Il se pourrait également qu’il vous dispense de toutes activités sportives et propose un traitement à suivre pendant une période déterminée. Et la plupart du temps, il délivre un certificat d’aptitude qui vous permettra de pratiquer une activité physique au meilleur de votre forme et en toute tranquillité.

Voilà, j’espère que cet article a pu vous aider à bien vous préparer pour l’exercice d’une activité sportive. Il ne vous reste plus qu’à choisir les équipements sportifs adaptés au sport que vous pratiquez. À noter que les équipements que j’ai cités dans cet article sont juste quelques-uns parmi tant d’autres. N’hésitez donc pas à demander conseil à un coach sportif pour savoir les meilleurs équipements dont vous devrez disposer. Sinon, n’oubliez pas de mener un mode de vie beaucoup plus sain, de revoir votre alimentation et de s’hydrater régulièrement. Et finalement, préparez votre corps avant de faire des efforts intenses. Et si nécessaire, faites-vous ausculter par un médecin afin de vous entraîner dans les meilleures conditions de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vulputate, elit. justo Nullam quis, neque. mattis